Maladies rénales
La dialyse du futur se fera à la maison ou par webcam

DIALYSE

Au sein d’AURAL, une pièce dédiée permet au néphrologue de faire des téléconsultations
Crédit Photo : Guillaume Bouvy

À l’occasion de la journée du rein de ce jeudi 10 mars, retour sur les évolutions que connaissent les soins des maladies rénales. Alors que les associations avancent la nécessité d’un traitement de proximité, les difficiles conditions de financement incitent à privilégier la dialyse en centre. Pendant que la télédialyse attend dans les cartons.

> Article à lire dans l’édition en ligne et dans le Quotidien du Médecin du 10 mars 2016


 

Une BD pour dédramatiser
le cancer du poumon

BD

« De l’air », pour remonter le moral des patients, dédramatiser la maladie : telle est la vocation de cette bande dessinée sur le cancer du poumon qui arrive en librairie. Présentée initialement à Lyon-Sud, sur le site des Hospices Civils de Lyon à Pierre-Bénite, la BD humoristique a été diffusée dans un premier temps gratuitement dans les services de pneumologies de toute la France.

> A lire sur le site du Quotidien du médecin, édition du 9 mars 2016

 


 

Portrait :

le Pr Louis Lareng,
fondateur du SAMU

220px-Louis_Lareng,_le_24_mai_2013

En avril, le fondateur du SAMU aura 93 ans. Seul praticien en France à cumuler l’anesthésie et la réanimation, dont il a participé au développement en tant que disciplines à l’université, le Pr Louis Lareng semble intemporel, infatigable. Davantage à la pointe que certains de ses confrères, pourtant parfois de quarante ans ses cadets, notamment sur la télémédecine, il appartient à la catégorie des visionnaires et des jusqu’au-boutistes.

A lire dans l’édition en ligne et dans le journal le Quotidien du Médecin du 4 février 2016

 


 

Cap sur l’Ukraine :
entre ski, détente et gastronomie

DSC_0124.JPGCrédit photo : Guillaume Bouvy

 

Nichée dans les Carpates, la station de ski Bukovel surprend par ses équipements, par son microcosme réservé à une clientèle ukrainienne très aisée, et par son dépaysement garanti. L’esprit slave y est omniprésent, au même titre que la nature, la détente et le sport.

 

> Dossier de 3 pages à découvrir dans le Ski Magazine de février 2016

Publicités